Loi Pinel: Simulation Immédiate

Grâce à cette simulation, vous saurez :

  • Si défiscaliser en loi Pinel est adapté à votre profil
  • Le montant exact que vous pourrez déduire sur 12 ans
  • Si d'autres dispositifs fiscaux sont mieux pour vous
  • Montant de vos impôts Annuels
  • Votre département est-il éligible ?
  • Derniers éléments nécessaires
  • Validation
  • Remerciement
  1. La loi Pinel semble adaptée à votre profil, bien qu'il faille faire attention au secteur. En effet, la rentabilité peut varier considérablement dans certains départements et le risque de vacance locative n'est pas à prendre à la légère. Un ou plusieurs conseillers prendra contact avec vous pour vous proposer les biens les plus rentables aux alentours de . En attendant, vous pouvez cliquer ci-dessous pour obtenir votre guide Pinel et mieux comprendre le fonctionnement et l'intérêt du dispositif :

    Télécharger le guide
    Afin de vous fournir le service d'une etude en loi Pinel, nous transférons vos données à des partenaires tels que finanzen.fr

Grâce à cette simulation, vous saurez :

  • Si défiscaliser en loi Pinel est adapté à votre profil
  • Le montant exact que vous pourrez déduire sur 12 ans
  • Si d'autres dispositifs fiscaux sont mieux pour vous

PourQuoi la loi Pinel ?

0€ d'impôts pendant 12 ans

L'Etat souhaite soutenir la construction de logements neufs en France. Par conséquent, via un dispositif incitatif nommé "loi Pinel", une réduction d'impôts pouvant atteindre 6000€ par an est accordée (sous conditions) lors d'un investissement locatif réalisé dans le neuf .

Un rendement plutôt bon

Comparé aux taux de rendement des assurances vie & livrets, un investissement en loi Pinel est bien souvent plus intéressant pour faire fructifier son épargne. Attention toutefois, la loi Pinel peut s'avérer risqué pour certaines personnes, d'où l'intérêt de réaliser une simulation personnalisée.

Un patrimoine autofinancé

Tout l'intérêt de la loi Pinel est de pouvoir faire financer le bien par la banque sans faire d'apport. Par la suite, ce sera le locataire qui, via les loyers, paiera en grande partie les mensualités. L'effort d'épargne restant sera donc modique. Attention toutefois, d'autres dispositifs seront peut-être plus adaptés à votre profil si la simulation vous indique que la loi Pinel n'est pas adaptée pour vous.

Vous recherchez une astuce pour réduire ses impôts, et donc faire des économies tous les ans ? C’est possible, avec les différents dispositifs que nous allons vous présenter dans ce guide. C’est vrai, profiter d’une réduction d’impôts est toujours bénéfique. Comment procéder ? Quelles sont les choses que vous devez savoir ? C’est ce que l’on vous explique plus en détail. N’hésitez pas à poursuivre votre lecture, pour vous informer et savoir comment profiter d’une belle réduction impôt.

Comment réduire ses impôts avec un investissement immobilier
Pour commencer, nous allons vous parler de la réduction impôt achat immobilier. C’est vrai, en investissant, il sera possible de réduire ses impôts de manière significative. Quels sont les différents dispositifs qui vous permettront de profiter d’une belle défiscalisation ?
  • Comment diminuer ses impôts sur le revenu avec la loi Pinel : cette loi Pinel sur la réduction d’impôt est idéale, si vous souhaitez investir dans un bien neuf RT 2012, ou encore réhabiliter un bien ancien. La loi Pinel vous oblige à louer pendant 6 ans un bien, représentant un investissement de 300 000 euros maximum. Les réductions d’impôts sont intéressantes, entre 12 et 21% du montant du bien, en fonction de la durée de la location
  • Diminuer ses impôts sur le revenu avec un investissement en SCPI Pinel : si la loi Pinel vous intéresse, pour profiter d’une réduction impôts 2018, sachez que vous pouvez investir en SCPI, ce qui est beaucoup plus avantageux pour vous. Pourquoi ? Tout simplement parce que vos loyers seront assurés (ils proviennent d’un certain pourcentage du total des loyers versés, et plus les loyers sont nombreux, moins les impayés se font ressentir), et vous évitez de devoir subir les désavantages du statut de propriétaire
  • Comment diminuer les impôts en investissant dans une résidence de services : si vous souhaitez savoir comment réduire ses impôts, dans ce cas, l’investissement dans une résidence de service est une bonne astuce. La réduction d’impôt sera intéressante, de plus, l’appartement dans lequel vous allez investir se trouvera dans un immeuble géré par un professionnel. Aussi, nul besoin de vous occuper de la trésorerie, ou encore de la recherche d’un locataire
Voilà tout ce que vous devez savoir, concernant la défiscalisation dans l’immobilier. La réduction et crédit d’impôt proposés par ces dispositifs sont intéressants, et il faut les prendre en compte.
Comment diminuer ses impôts grâce aux travaux de rénovation ?
Si vous réalisez des travaux de rénovation, alors il vous sera encore possible de faire des économies d’impôts avantageuses. C’est vrai, les avantages fiscaux dont vous allez pouvoir jouir sont loin d’être inintéressants :
  • Effectuer des travaux de rénovation énergétique pour profiter d’une réduction d’impôt travaux : la réduction impôt chaudière, mais également la réduction d’impôt fenêtre, ou encore la réduction d’impôt isolation vous permettra de réaliser des économies, mais également de profiter de crédits d’impôt. C’est vrai, si vous effectuez des travaux d’ordre énergétiques chez vous, l’état vous propose des sommes très intéressantes
  • La loi Malraux, une astuce pour réduire ses impôts : ici, on ne parle pas d’une réduction impôt isolation, ou d’une réduction impôt fenêtre, mais bien d’une réduction impôt travaux, concernant la totalité d’un immeuble. Attention, pour être éligible à la loi Malraux, il est nécessaire de posséder l’entièreté d’un immeuble situé dans une zone sauvegardée, notamment dans les quartiers historiques des grandes villes. De plus, tous les types de travaux ne sont pas concernés. La démolition, la rénovation de la façade et des murs extérieurs par exemple, vous permettront de profiter d’une réduction d’impôt 2018 intéressante
Comment réduire les impôts en faisant des dons à des associations
Vous êtes quelqu’un de particulièrement généreux ? Dans ce cas, au lieu de vous constituer un PERP, vous pouvez choisir de donner à des associations, dans le but de profiter d’une réduction d’impôts intéressante. C’est réellement un investissement qui en vaut la peine :
  • Quelles sont les associations concernées ? Ce sont les associations qui sont reconnues d’utilité publique, ou encore d’intérêt général. Aussi, toutes les associations ne sont pas éligibles à la réduction d’impôts
  • Comment faire baisser ses impôts en faisant des dons ? Il est nécessaire de respecter un certain plafond. Ici, il s’agit de 530 euros. La réduction d’impôt s’élève alors à 75% du montant de votre don. En revanche, vous pouvez donner plus. Cependant, la réduction d’impôt sera moindre, soit 66% du montant que vous avez donné. Autre information à prendre en compte : il est possible de donner sous diverses formes. En espèce, mais également en chèque, ou alors en virement. Cependant, vous pouvez également effectuer un don, sous forme de titres côtés en bourse
Comment réduire ses impôts avec des aides à domicile ?
Employer une personne à votre domicile, ou plusieurs, vous donne également le droit à une réduction d’impôt qui pourra vous intéresser.
  • Un jardinier
  • Une personne pour garder vos enfants
  • Une assistante à domicile, si vous êtes une personne âgée, ou encore si vous souffrez d’un handicap justifiant l’intervention d’un professionnel chez vous
  • Une aide au ménage et au repassage….
Toutes ces aides à domicile vous donneront le droit de profiter d’une réduction d’impôt. En revanche, cette réduction pourra avoir lieu, si le montant annuel que vous dépensez dans le salaire de ces aides n’atteint pas plus de 12 000 euros. Dans ce cas, 50% de vos dépenses seront déduits de vos impôts. Si vous avez un handicap, alors le plafond sera de 20 000 euros. Comme vous vous en doutez, il existe d’autres astuces pour défiscaliser, par exemple l’investissement en FIP et FCPI, ou encore l’ouverture d’une assurance-vie !

Ce qu'ils en disent...

Un patrimoine autofinancé

Prenons l'exemple d'un investissement locatif de 300 000€. L'acheteur pourra prétendre à une réduction de 21% soit 63 000€ financés par l'Etat. Ensuite, le locataire, via un loyer plafonné de 940€ (environ), financera 45% du prix du bien. Le reste sera un effort d'épargne ne représentant QUE 34% du prix du bien. A l'issue des 12 ans, l'acheteur est donc propriétaire d'un bien de 300 000€ tout en ayant défiscalisé 63 000€, intéressant non?